Une gestion des déchets en plusieurs phases :

1. En phase préparatoire de chantier de déconstruction, curage, démantèlement, désamiantage, dépollution…

Le conducteur de travaux organise méthodiquement le tri et la valorisation des déchets en fonction de la nature des déchets identifiés. L’encadrement et la supervision de l’ensemble de ces opérations est assuré par la Direction de Travaux.
Un estimatif des déchets est généralement fourni par le Maître d’Ouvrage. Il reprend les tonnages et matériaux à prendre en compte. Lors de la première visite de site, BDS contrôle à son tour ces informations et étudie la typologie des contenants à mettre en place et la meilleure solution pour valoriser les déchets.

2. En phase de travaux :

BDS accompagne les mesures en faveur d’une gestion des déchets efficace

  • Le personnel BDS est formé et sensibilisé sur les moyens à mettre en œuvre pour gérer les déchets.
  • Les filières de traitement/évacuation sont précautionneusement sélectionnées. Ce sont des filières locales qui sont privilégiées. À chaque chantier, BDS sélectionne les sites avec lesquels, elle travaillera.
  • Chaque tonne est comptabilisée par affectation sur le chantier lui correspondant.
  • Les contenants peuvent être identifiés par des plaques de signalisation.

Identification-dechets-bds

Le conditionnement et l’évacuation des déchets de chantier sont réalisés au travers de :

  • Mise en place préliminaire de bennes dans la(s) zone(s) affectée(s) au stockage ou reconditionnement des déchets.
  • Pré-tri sélectif sur zone ou secteur en travaux et selon la phase de travaux,
  • Tri définitif en zone de reconditionnement, si nécessaire, avant mise en bennes,
  • Mise en bennes selon famille de produits,
  • Quantification estimative en volume et(ou) en poids des bennes sortantes,
  • Enregistrement et(ou) établissement des bordereaux de suivi,
  • Comptabilisation par date et type,
  • Surveillance de l’étanchéité des bennes à DD face aux intempéries,
  • Établissement d’un rapport de synthèse et bilan,

contenant-déconstruction-bds

 

 Exemple de grutage de benne

 

 

La valorisation des déchets du BTP :

En fonction de leur nature, les déchets subissent des traitements différents. Pour cela, il est indispensable de ne pas mélanger certains déchets entre eux et de respecter les consignes de tri.
Exemple de méthode de valorisation sur chantier pour les bétons et maçonneries
Après concassage sur site selon la granulométrie définie, les matériaux sont revendus ou réutilisés sur chantier.

  • Tri sélectif de dernière vérification (tri effectué sur le site déconstruction),
  • Préparation, broyage des ferraillages et des bétons pour acceptation (dimensions) par atelier de concassage,
  • Concassage,
  • Criblage selon granulométrie désirée,
  • Stockage avant chargement et évacuation pour réutilisation.

 

3. En phase de réception de chantier :

BDS remet minutieusement en état les locaux

À la fin d’un chantier de déconctruction, un travail important doit être effectué pour restituer des locaux dans un état convenable sans porter atteinte à la santé des travailleurs.

remise-en-état-bds

 

BDS par la gestion des méthodes sait attribuer les méthodes et le personnel adéquats.

propreté-sécurité-bdsremise-en-état-locaux-bds

Le souci du détail est une préoccupation constante de BDS.

 

Lors de la réception de chantier, BDS veille à rendre un site le plus « propre » possible : préparation des supports en fonction du futur réemploi (murs, sols et plafonds), démontage des réseaux devenus inutiles, désinfection, ramassage et évacuation de chaque déchet, décollage des anciens revêtements, nettoyage complet de la zone…

BDS assure la traçabilité des déchets de chantier

  • Tout au long du chantier, les déchets sont attribués au fur et à mesure au chantier référent. Ainsi à l’issue de celui-ci, le client est en mesure de recevoir un récapitulatif par poids et matière.
  • Dans un esprit d’amélioration de futurs chantiers, les faits marquants peuvent également être signifiés au client : déclassement de benne avec raison et preuve photo, risque environnemental à prendre en compte, organisation du chantier…

 

BDS exerce en synergie avec Guyenne Environnement, qui réceptionne les déchets inertes et non dangereux sur ses plateformes de tri et propose des matériaux recyclés.

Partant du constat qu’une demande de plus en plus forte en gestion et valorisation des déchets, se faisait ressentir et que le tissu local manquait d’acteurs sur la zone très active de Mérignac, BDS, décide de lancer sa propre plateforme de tri des déchets qui commencera dans un premier temps par gérer ses déchets internes.
En janvier 2015, la plateforme située sur l’Écopôle Bellevue ouvre ses portes à l’usage de tous les professionnels du BTP. BDS, forte de son expérience de 25 ans en gestion des déchets avait souhaité mettre à profit son savoir-faire en la matière.
Un an plus tard, cette plateforme est refondue avec un site à Bordeaux, quais de Queyries, pour créer une nouvelle entité indépendante qui prendra le nom de Guyenne Environnement.
Les deux entités ont ainsi pris l’habitude de travailler conjointement dans la mesure où le chantier répond aux exigences de proximité.

plateforme-guyenne-environnement-

 

Guyenne Environnement possède l’ensemble des agréments nécessaires aux activités de stockage, broyage, concassage, tri, valorisation, négoce et courtage de déchets inertes et non dangereux issus de la filière BTP.

Deux plateformes sont au service des entreprises de BTP. Elles sont situées à Bordeaux et à Mérignac.

Les plateformes disposent de moyens pour valoriser sur place les inertes (béton, gravats…) et le bois en partenariat avec la société Séosse sur Mérignac et permet d’acheter des matériaux inertes recyclés pour le terrassement, maçonnerie, remblaiement….
Pour plus de renseignement sur Guyenne Granulats, visiter sur le site www.guyenne-environnement.com.